Réputation mondiale de qualité

20.07.2017

Réputation mondiale de qualité

L'histoire Libeco

Belgian Linen, ou bien le lin belge est connu dans le monde pour sa finesse. Mais d’où vient cette association de lin et la Belgique?
Et pourqoui est-il important de contrôler le label avant votre prochain achat?

Quoi? Belgian Linen?

Belgian Linen (lin belge), désigne un produit en lin dont la matière première est originaire à 85% d’Europe de l’Ouest. En plus, seulement des tissages belges certifiés peuvent le porter. Ce label indépendant est attribué par The Belgian Linen Association. 

Remontons l’histoire…

En Gaule belgique, la tribu celte des Morins impressionne déjà l’envahisseur romain par sa capacité à cultiver et filer le lin. Certains linguistes avancent même l’hypothèse que notre pays doit son nom au mot celte «bel’ch», qui désigne la graine de la plante.

La Guerre de Cent ans provoque un déclin de production de la laine dans notre pays au 14ième siècle. Mais cela conduit les artisans à s’adapter et à se spécialiser: le lin devient ainsi la première culture agricole des Flandres.

L’union fait la force…

Après la deuxième Guerre Mondiale, agriculteurs et tisseurs belges, y comprenant
Libeco
, se réunissent pour fonder The Belgian Linen Association. En 1960, tous les tissages de lin belges s’accordent pour établir un référentiel commun qui protège la haute qualité de leur production et en assure la promotion. L’association rejoint aussi le club Masters of Linen, qui réunit tous les tisseurs de lin en Europe.

Lin pour la Cour Royale

Aujourd’hui, Belgian Linen demeure un label de référence pour tous ceux qui recherchent un lin d’excellence. Parmi ceux-ci, nous avons l’honneur de compter la Cour Royale de Belgique! Simple fournisseur au départ, nous avons eu le bonheur d’être désignés Fournisseur Breveté de la Cour il y a une dizaine d’années. Cette reconnaissance officielle, nous l’acceuillons avec fierté mais sommes tenus à une discrétion absolue: le lin préféré de Sa Majesté. un de nos secrets les mieux gardés….

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez...