Le lin = Notre histoire

24.04.2018

Le lin = Notre histoire

Le lin = Notre histoire

L’histoire de Libeco a connu des hauts et des bas, périodes de prospérité ou d’adversité, mais une chose est sûre: elle s’est écrite grâce à des hommes qui, vaille que vaille, ont cru en leur métier et en la fibre de lin, la formidable matière dont ils disposaient.

Simple mais vrai

C’est aussi simple que cela: voici plus que 160 ans que nous croyons au lin et qu’il nous accompagne. Quand Paul Libeert et Victor Lagae créent chacun leur négoce de lin, en 1858, c’est parce qu’ils sont convaincus que cette fibre n’a pas fini sa longue histoire. Les deux entreprises vont suivre chacune leur propre chemin pendant près de 140 ans, avant qu’une fusion les réunisse le 2 juin 1997.

Il suffisait d’y croire…

L’histoire de Libeco fait écho aux grand bouleversements économiques et politiques sui ont ébranlé le monde au dix-neuvième siècle. La transformation de l’entreprise, à trois reprises au moins, fut le gage de sa survie. Après le crash boursier de 1929, avec un marché du lin si faible que sa production n’est plus rentable pour les agriculteurs…

Pendant la brève phase de prospérité qui suit la Seconde Guerre mondiale (notre usine fut fermée pendant le conflit) avec une demande et un prix de lin très prospères. Au cours des années 60, face à la concurrence des fibres synthétiques, nouveau coup de boutoir pour le lin, sa culture et sa transformation.

Importance de se spécialiser

Si de nombreux agriculteurs, filateurs et tisseurs abondonnent alors la partie, quelques-uns gardent espoir. C’est le moment que choisit Libeco pour privilégier son activité de tissage du lin et procéder à la complète rénovation de son usine qu’elle dote de métiers à tisser dernière génération. En 1997, un mariage réussi avec l’entreprise Lagae, qui partage les mêmes convictions, et la diversification de ses gammes de produits, font de Libeco la société prospère que nous connaissons aujourd’hui.

Et maintenant…

Avec plus de 200 employés dans son tissage de Meulebeke, près de Courtrai, Libeco perpétue sa tradition: une relation amoureuse avec le lin, matière exceptionnelle, servie par un travail et des choix difficiles qui garantissent encore et toujours sa présence future.

Pour en savoir plus, nous vous proposons le témoignage de Raymond Libeert, administrateur délégué de l’entreprise, hériter de cinq générations de tisseurs de lin.

Other posts you might like